Programme Eco-Ecole /Green Africa: Le Collège de la Salle reçoit la phase pilote du projet

Green Africa a procédé ce vendredi 02 avril 2021 au lancement officiel du programme Eco-Ecole au Collège de la salle de Ouagadougou. Placée sous le patronage du Ministre de l’économie verte et du changement climatique, Siméon Sawadogo et le parrainage du ministre de l’agriculture, des aménagements hudro-agricoles et de la mécanisation, Salifou Ouédraogo, cette cérémonie est le témoin de la nécessité d’inculquer les valeurs de développement durable et de protection de l’environnement en milieu scolaire garant d’un lendemain meilleur.

<<Susciter un éveil et une prise de conscience précoce chez les jeunes, notamment en milieu scolaire sur leur responsabilité présente et future dans la préservation et la gestion des ressources naturelles pour le développement durable>>, tel est l’objectif visé par la mise en place du programme << Eco-Ecole>>. Les actions du projet visent prioritairement tous les élèves du post-primaire et du secondaire, organisés à travers les Clubs Ecologiques opérant dans chaque établissement. Il faut noter que les plus grands bénéficiaires indirectes des retombées du projet sont le corps enseignant, les parents d’élèves, les partenaires sociaux de l’éducation et du développement.

Pour  la présidente de Green AfricaLinda Kabore, le programme a une envergure nationale et devrait permettre la création des clubs écologiques dans plusieurs écoles du Burkina Faso, soit deux cent (200) environs au bout de 5ans.

Le projet <<Eco-Ecole>> est conçu pour couvrir l’ensemble des treize régions du Burkina Faso. Le processus d’implantation intégrale du projet à l’échelle de toutes ces régions est envisagé sur une durée maximale de cinq ans à compter de Août 2021 à juillet 2025. Une phase dite pilote qui concernera la région du Centre ; des hauts bassins et du centre-ouest est prévue sur une période de douze (12) mois.

Selon le Directeur général de Green Africa, Magloir SEBGO, au terme du projet, les partenaires au développement et les décideurs politiques pourront disposer de données fiables à même d’éclairer leur choix sur l’opportunité de prendre en compte dans les programmes éducatifs, la question de la gestion et de la préservation du capital naturel, dans le cadre de la planification de l’atteinte des objectifs de Développement Durable, contenus dans l’agenda 2030 des Nations Unies.

Abordant les thématiques de la gestion des déchets, de l’énergie, de la biodiversité et de la gestion de l’eau, ce projet va inéluctablement créer une prise de conscience individuelle et collective sur la nécessité de préserver les biens et services publics, participer aux actions communautaires d’assainissement de leur cadre de vie et celle de cultiver la solidarité et le patriotisme grâce à l’instauration de la <<journée nationale de salubrité>>.

Du reste, au cours de la cérémonie, un partenariat a été signé entre le ministère de l’environnement et Green Africa pour une fructueuse collaboration.  Pour joindre l’acte à la parole, le ministre Siméon Sawadogo a procédé à l’installation du club écologique du Collège de La Salle qui sera  chargé de l’orientation et de l’exécution du projet.

Ismaël KIEKIETA

   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.