Le recyclage des déchets plastiques au Burkina Faso : La Start up TECO² se démarque

Depuis fort longtemps les entreprises évoluant dans le domaine du recyclage des déchets plastiques  sont de plus en plus manifestes  au Burkina Faso. Toute chose qui contribue à la sauvegarde de l’environnement  et  à la lutte contre le foisonnement des sachets plastiques.  Transformer les déchets plastiques en objet utilitaire, telle est la mission que se sont assignée les entreprises qui œuvrent dans le recyclage. Même si elles sont nombreuses, quelques une arrivent à se démarquer de par leur  capacité innovatrice et leur dévouement dans le recyclage des déchets plastiques au Burkina Faso.

Les déchets plastiques représentent une  plaie béante dans les  villes du Burkina Faso. Pendant longtemps, la problématique liée à la gestion et la prolifération des déchets plastiques est plus qu’une réalité Mieux, les responsabilités  se situent à plusieurs niveaux tant bien au niveau des populations que des autorités. Les dégâts liés à ses déchets plastiques n’est plus à démontrer parce que le mal est profond. L’environnement est transformé en foyer d’infection, en dépotoir naturel,  polluant l’atmosphère et source de maladies et d’empoisonnement pour le bétail. Partout, dans les rues, au marché, à l’école, au travail, il y a des sachets plastiques.

Il est clair que le gouvernement burkinabè ne ménage aucun effort  dans sa politique de protection de l’environnement  et notamment avec l’adoption de la loi N°017-2014/ AN du 20 mai 2014 portant  interdiction de production, d’importation, de commercialisation et de distribution des emballages et sachets plastiques non biodégradables au Burkina Faso. Cependant, malgré les efforts consentis par le gouvernement la problématique liée au sachet plastique demeure.

Fort heureusement, face à cette situation, il y a des entreprises et des Start up qui œuvrent pour le recyclage des déchets plastiques, limitant ainsi les dégâts environnementaux liés aux déchets plastiques. L’objectif étant de produire des articles utilitaires à partir des déchets plastiques. Parmi ses entreprises spécialisées dans le recyclage des déchets plastiques, la Start up TECO² se démarque de par sa capacité innovante et à coût accessible à une population de classe moyenne. Cette distinction a valu à l’entreprise un prix du concours TQREMPLIN start-up UEMOA.

Du reste, le gouvernement devrait adopter une politique pour soutenir ses entreprises qui sont la plupart du temps en manque de financement avant qu’elle ne ferme.

Sidi Madina DAO (stagiaire)

   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.