Habitat/Saaba-affaire-zone-SONATUR: Pour certaines associations le maire joue parfaitement son rôle

La coalition des associations de la zone SONATUR sis dans la commune de Saaba a animé une conférence de presse le dimanche 18 juillet 2021. L’objectif de cette rencontre avec les hommes de médias était d’informer l’opinion publique des réalités sur les attributions de parcelle à Goanghin qui suscite une critique acerbe sur les réseaux sociaux. La conférence a été animée par le porte-parole, Salfo Lallogo. 

La coalition des associations de la zone SONATUR sis dans la commune de Saaba animée une conférence portant sur deux points centraux. il s’agit de porter premièrement à la connaissance de tous les résidents réels de la zone SONATUR, l’avancement des activités sur le terrain, et deuxièmement, lever tout équivoque suscitant les polémiques actuelles sur l’état du site d’accueil en question.

« En 2018, les résidents de la zone de Nioko1, Kalsin ont été recensés par la SONATUR, pour être recaser, dans la zone de Tamsin. Malheureusement, ce recensement a trop duré et la population a perdu confiance quant à la réalisation de ce projet. En 2020 une liste avait été publiée par la mairie faisant cas des résidents réels pouvant bénéficier d’une parcelle dont le nombre ne valait même pas la moitié des résidents réels. cette situation a obligé les associations de ladite zone à se lancer dans une démarche sociale et citoyenne pour que les institutions qui interviennent dans le domaine puissent nous assister afin que chaque résident réel gagne sa parcelle. c’est ainsi que le ministre de l’urbanisme et de l’habitat, la SONATUR, avec la complicité de la mairie ont dégagé 60ha à Goanghin pour satisfaire notre requête. Cet appuis très important qui met toutes les associations en commun accord avec les autorités, a permis de poursuivre les travaux. C’est ce qui fait que plusieurs personnes ont déjà reçu leur carte de positionnement.
Malgré tout, plusieurs informations erronées, des marches de protestation sont organisées par des groupes d’individus. Nombreux sont ceux qui ne sont pas dans la zone SONATUR. raison pour laquelle nous invitons la population résidente à plus de sérénité et de confiance quant au bon déroulement des travaux», ont-ils déclaré.

Au regard de la suspicion et les polémiques tournant autour de l’état du site d’accueil en question, la coalition, par la présente sortie dit être rassurée de l’avancement des travaux à la faveur des populations bénéficiaires, informe l’opinion publique qu’il n’en est rien.

«Nous invitons, les autorités à poursuivre les travaux car les associations seront toujours prêtes pour les accompagner dans le bon sens des travaux », a réitéré M. Lallogo avec le soutien de ses compagnons.

Ismaël KIEKIETA

   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.