Burkina/Qualité des constructions : Un atelier pour tenter résoudre la problématique

Le ministère de l’urbanisme, de l’habitat et de la ville a organisé ce jeudi 01 juillet 2021 à Ouagadougou, un atelier sur la qualité des constructions au Burkina Faso. L’objectif de cet atelier, est de trouver des solutions tangibles pour résoudre la question de la qualité des constructions ces dernières années au pays des hommes intègres. Ladite conférence s’est tenue sous le leadership du directeur de cabinet dudit ministère, Joseph Tiemtoré.

La situation dans laquelle se trouve le secteur de la construction au Burkina Faso est critique. En effet, le 24 mai derniers, un élève a perdu la vie suite à l’effondrement d’un bâtiment de salle de classe à Dandé, le 1er juin dernier 02 ouvriers ont perdu la vie à Tenkodogo suite à l’effondrement d’un bâtiment en édification. C’est fort de ce constat que le ministère de l’urbanisme a réuni les différents acteurs pour tenter de trouver des solutions et de situer les responsabilités.

Il faut dire qu’il est dénoncé de manière récurrente, la qualité des matériaux de construction vendus sur le marché, la qualité du suivi-contrôle. Les entreprises se plaignent des montants alloués dans les budgets à la réalisation des ouvrages avec un environnement dans lequel, les cas de malversations et autres suspicions de corruption sont récurrentes et rarement élucidées.

Pour cet atelier, il est question de créer un cadre de formulation de solutions pour qu’au bilan dans les années à venir, la tendance actuelle soit inversée car il est inconcevable que les constructions de plus de cinquante ans soient de meilleure qualité que les constructions actuelles, censées être réalisées dans meilleures conditions technologiques.

« Je vous invite à faire de cet atelier, une rencontre d’échanges fructueux, constructifs, sincères et francs. Vos recommandations sont attendues par le premier ministre qui s’est engagé pour relever de manière significative la qualité des constructions dans notre pays », c’est sur ces mots que le représentant du ministre a déclaré ouvert l’atelier d’échange sur la qualité des constructions des équipements dans notre pays.

Ismaël KIEKIETA

   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.