Littérature burkinabè : « L’Amour parfait », une nouvelle œuvre de Lazare Balima

Lazare BALIMA a convié la presse nationale ce samedi 24 avril 2021 à Ouagadougou pour la dédicace de son œuvre intitulée « L’Amour parfait ». L’objectif de cette cérémonie dédicace est de présenter l’œuvre dans le fond et dans la forme aux amoureux des belles lettres. Ladite cérémonie dédicace a été présidée par l’auteur de l’œuvre, Lazare BALIMA et l’éditeur Youssouf OUEDRAOGO.

L’amour parfait mythe ou réalité ? Tel est  l’enjeu qui anime la nouvelle œuvre de Lazare BALIMA. Dans un style très particulier et réaliste, l’auteur de « L’Amour Parfait » dépeint la perversion des mœurs, les conséquences sexuelles de la jeunesse et la responsabilité sexuelle des jeunes. C’est une œuvre qui relate l’histoire d’amour d’un couple qui propose une réponse à la problématique de l’amour parfait.

A un prix unitaire de 3 500 FCFA, les amoureux de littérature peuvent se procurer cette œuvre de belle facture aux points de vente habituels. L’amour, thème central du roman, interpelle la responsabilité de la jeunesse sous toutes ses formes. Selon l’auteur l’amour parfait c’est l’acceptation de l’autre tel qu’il est et aider son partenaire à se perfectionner.

A en croire, Lazare BALIMA, l’inspiration vient des réalités sociales et quotidiennes de la vie, notamment sur les relations amoureuses dans les universités. « Mon œuvre met l’accent sur la responsabilité des jeunes dans la quête de l’amour parce qu’avant que l’amour n’arrive devant les parents tout commence dehors. Le message principale de ce roman c’est inviter surtout les jeunes à être responsable sur le plan de l’amour », a laissé entendre l’auteur. Pour lui, le choix de cette thématique relève du fait que l’amour est un sujet qui touche pratiquement tous les individus.

Il faut noter que l’œuvre a été publiée aux Editions Plum’Afrik, le premier février 2021. L’œuvre dans sa forme est composé de deux parties, l’une subdivisée en 3 points et l’autre en 5 points essentiels. Elle a eu le prix du meilleur roman des « Trésors du Faso » de la région du Centre-est en 2017.

Du reste, il faut noter que Lazare BALIMA né en 1993 à TENKODOGO dans la province du Boulgou au Burkina Faso est instituteur certifié. Passionné des lettres, il est à son actif deux œuvres la première est un recueil de nouvelles intitulé « La fin de l’espoir d’espoir » et la deuxième « L’Amour Parfait » qu’il faut lire absolument.

Ismaël KIEKIETA

   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.