Salon International de l’étudiant: Digitalisation et formation au cœur de la 10ème édition

La cérémonie d’ouverture de la 10ème édition du Salon International de l’Etudiant (SIE)  a eu lieu ce jeudi 22 avril 2021 au SIAO à Ouagadougou. Placé sous le thème : « Digitalisation et la formation », ce salon offre l’occasion aux élèves et aux étudiants d’échanger avec des personnes ressources pour le choix de leur future carrière professionnelle.

S’orienter dans une bonne filière et avoir des stages et du travail après les études sont les soucis majeur des élèves et étudiants. Conscients de cette difficulté, les organisateurs du Salon International de l’étudiant ont tenu à placer la 10ème édition de ce salon sous le thème : « Digitalisation et la formation ». Selon Moise SOME, membre du comité d’organisation, les objectifs de ce salon c’est de créer un pont entre les étudiants et le monde de l’emploi et leur permettre également de s’approcher des décideurs. Il a indiqué que le thème est d’actualité. Le constat qu’il fait sur le terrain est que depuis un bout de temps, le Burkina Faso connait un boom minier et beaucoup d’écoles ouvrent des filières mines.

Absent sur les lieux, le  patron de l’évènement, Alassane Bala SAKANDE, président de l’Assemblée National s’est fait représenter par le député Elysée Zong-Naaba. Il dit être instruit à venir  transmettre l’engagement et l’accompagnement du parrain dans les initiatives de la jeunesse burkinabè et particulièrement les organisateurs de ce salon. « Votre carrière professionnelle se prépare quand vous êtes sur les bancs et ce n’est pas après les diplômes qu’on commence à rechercher le type d’emploi ou la carrière que nous sommes appelés à exercer », a-t-il dit aux participants. Selon lui, ce genre de rencontre B to B permettra certainement à ces étudiants d’échanger avec des experts qui pourront les encadrer afin qu’ils puissent faire le choix judicieux selon les passions qu’ils pour embrasser une carrière professionnelle.

Le ministère de la jeunesse et de la promotion de l’entreprenariat et de l’emploi a pris une part active à la cérémonie. Son représentant a laissé entendre que le ministère est fort engagé dans l’accompagnement de la jeunesse et des initiatives de ce genre. « Aujourd’hui, la formation c’est la pierre angulaire d’une Nation. Nous en tant que citoyens corporatifs, nous soutenons ces types d’activités car depuis nous avons toujours investi dans la formation de la jeunesse. Par an, nous avons au minimum 125 stagiaires à ESSAKANE », a soutenu le représentant du parrain, William Ouedraogo, directeur des ressources humaines de la société IAM GOLD  ESSAKANE.

Après la cérémonie d’ouverture, les officiels ont visité des stands d’établissement universitaire qui offrent des formations. En rappel, la cérémonie de clôture de cette 10ème édition est prévue pour le 24 avril 2021.

Assata SINARE

   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.