Agriculture/AGRODIA: Une affaire de détournement d’engrais subventionnés et de détournement de plus de 300 millions au Burkina

L’Association des Grossistes et Détaillants d’Intrants Agricoles (AGRODIA) a organisé une conférence de presse ce mardi 28 juillet 2020 à Ouagadougou. Cette conférence est relative  à une affaire de détournement d’engrais subventionnés  destiné aux producteurs agricoles et de détournement de plus de 300 millions des fonds de ladite association.

L’association AGRODIA siégeant à Ouagadougou a porté à la connaissance de l’opinion publique et particulièrement aux acteurs du domaine agricole une demande de lumière par rapport à l’exécution de certaines activités jugées critiques. Il s’agit principalement du cas de l’engrais subventionné par l’Etat au cours de la campagne sèche  2020 et du détournement de plus 300 000 000FCFA. L’association du fait de sa distribution professionnelle des intrants, a bénéficié depuis 2013 de la confiance de l’Etat à travers le ministère de l’agriculture. Mais la gestion des intrants session 2020 semble poser un problème au sein de AGRODIA. En effet, du 28 février au 22 mars, il a été mis à la disposition de AGRODIA environ 6700 tonnes d’engrais (NPK et Urée) à distribuer aux bénéficiaires à un prix subventionné de 12 000 FCFA le sac de 50 kg. Malheureusement, les représentants provinciaux ont été surpris de constater que les dotations ne sont parvenues à destination et se retrouvent en vente dans certains marchés.

Pour le secrétaire à l’information de l’association, Francis TAPSOBA, des individus constitués en réseau au sein de l’association se sont livrés à des pratiques jugées criminelles et terroristes. Il soutient que l’Etat et ses partenaires travaillent pour une autosuffisance alimentaire au Burkina et l’association a opté de ne pas se taire face à cette injustice faite aux agriculteurs. « Nous tirons la sonnette d’alarme en demandant au ministère de l’agriculture de soutenir l’association dans sa quête de la vérité sur l’opération de la campagne sèche 2020. Nous recommandons au ministère un suivi rigoureux lors des campagnes de distribution.», a-t-il demandé.

Au niveau du détournement de fond, il faut noter que certains individus ont utilisé l’argent de l’association pour s’enrichir illicitement et la somme détournée s’élève à 304 214 273 FCFA. Pour ce fait, l’association demande que des mesures soient prises pour le reversement de cette somme.

En rappel, AGRODIA est une association dont le but principal est de promouvoir les intérêts des grossistes et détaillants d’intrants agricoles du Burkina Faso en vue d’améliorer leurs conditions de vie et de travail.

Ismaël KIEKIETA et Aminata SANFO (stagiaire)

   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.