Burkina/Infrastructure : le nouveau siège de la BOA-BF  ouvre officiellement ses portes

Le groupe BOA a  inauguré son nouveau siège ce vendredi 14 février 2020 à Ouagadougou. Placé sous la présidence du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, la présente cérémonie  est la preuve d’une amélioration continue des services de la clientèle de Bank of Africa-Burkina Faso.

Dans la dynamique de renforcer sa proximité, d’améliorer la qualité de son service et d’offrir des espaces d’accueil adaptés aux exigences et attentes de sa clientèle, la BANK OF AFRICA-Burkina Faso s’est dotée d’un nouveau siège répondant aux standards internationaux. D’un coût global de 10 milliards de francs CFA, cette infrastructure se veut surtout à la hauteur des ambitions de développement du groupe panafricain et de sa filiale burkinabè.

Selon le directeur général de BOA-BF Faustin Amoussou, ce nouveau siège puise sa source dans la culture africaine, plus précisément dans la culture burkinabè avec des symboles forts comme le grand calao de savane, qui a le pouvoir de fécondité, le serpent boa qui décore les concessions kassena pour son pouvoir protecteur et de la poupée ashanti qui est l’élément symbole du logo du groupe BOA.

« La réalisation de ce projet est le symbole d’une volonté forte de prendre en compte d’une part le bien être des agents et d’autre part de se rapprocher de notre clientèle en lui offrant des espaces adaptés et modernes », a-t-il affirmé.

Ce joyau est un immeuble de type R+ 6 doublé de sous-sol à usage de parking, le tout construit sur une parcelle de 5O38 m2 avec une emprise au sol de 3600 m2.Avec la réalisation de cet immeuble, la BOA se veut être une banque à l’écoute des besoins des coopérants, des particuliers et des PME  et PMI.

Le président du Faso a félicité le directeur général de la BOA et le conseil d’administration pour la confiance chaque fois renouvelée au Burkina Faso et pour tous les engagements qui participent au développement des PME-PMI. « Cela permet de renforcer notre économie, de créer des emplois, toute chose qui concoure à la croissance économique de notre pays » a mentionné Roch Marc Christian Kaboré.

Pour la représentante du Ministre de l’économie, Edith Clémence Yaka, l’activité économique d’un pays ne peut prospérer sans l’apport des banques, des établissements de création et de gestion de la monnaie. En effet, les banques jouent un rôle primordial dans le développement et constituent l’un des leviers importants de la transformation économique du Burkina Faso.« je voudrais à cette occasion témoigner ma reconnaissance à la direction générale du groupe Bank OF Africa qui ne reste pas indifférente aux efforts que déploie le gouvernement pour impulser la mobilisation des ressources financières dans la conduite des stratégies et programmes économiques  en vue d’assurer un développement durable », a affirmé Mme Yaka.

Actuellement, le groupe BOA compte plus de 6500 collaborateurs repartis dans plus de 560 agences,plus de 700 GAB, plus d’un million de clients pour  plus de 4 millions de comptes bancaires.

Zonouhan Laya

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.