Agriculture: Evaluation du programme de formation au Certificat de qualification professionnelle

Le Ministère de l’agriculture et des aménagements hydro-agricoles a tenu  vendredi 9 août 2019, à Ouagadougou, un atelier pour valider l’étude  diagnostique faite sur les conditions de réhabilitation des centres dans le cadre des évaluations du Certificat de qualification professionnelle (CQP) du fermier agricole.

Après trois ans de mise en œuvre du programme de formation au CQP,  il était bon selon Parfait Nanema, représentant du sécréteur général du ministère de l’agriculture et des aménagements hydro-agricoles de procéder à son évaluation dans la perspective de sa mise à l’échelle dans le pays.  Un certificat qui permettra d’améliorer  la productivité agricole et l’employabilité des jeunes. «Le système éducatif burkinabè ne répond pas aux besoins du marché  de l’emploi »  a expliqué M. Nanema.

C’est pourquoi la Politique nationale de l’enseignement et de la formation technique et professionnels PN/EFTP a préféré former les jeunes ruraux pour élever le niveau de compétences de la population active, en particulier, les jeunes et les femmes dans la finalité de favoriser leur insertion dans les emplois actuels et les futurs métiers porteurs gage d’une stimulation de la croissance économique et de la réduction de la pauvreté sur une base durable.

Il s’agit ici d’examiner les résultats de ladite étude, pour une mise en marche efficace et efficiente du Certificat de qualification professionnelle du fermier agricole au Burkina Faso.

Cette étude d’évaluation a regroupé les représentants des départements ministériels en charge de l’agriculture, de la jeunesse, des partenaires techniques et financiers et des organisations professionnelles et consulaires agricoles.

Laya Zonouhan

 

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.