Burkina : Le BBDA met à la disposition de ses  membres un fond d’aide et leur droit d’auteur

Face à la presse, le Bureau Burkinabè des Droits d’Auteur (BBDA) a animé une conférence ce mardi 26 mai 2020 Ouagadougou. Deux points ont été au cœur de ces échanges : le fond de la répartition de mai 2020 et le fond exceptionnel de la solidarité.

Le BBDA, dans sa démarche de soutien à ses membres, a procédé à la répartition du fond d’aide annuelle.

Pour la répartition de mai 2020, le BBDA a pu collecter la somme de 321 329 507 Francs CFA à l’issue des prélèvements statutaires avec un taux d’accroissement de 3%. Selon la directrice de répartition, madame Compaoré/Zoungrana Armel, les bénéficiaires sont au nombre de 4 787 pour un montant de 287 584 266 Francs CFA soit 90% du montant total mis en répartition.

Les ayants droits de cette répartition sont entre autre les compositeurs, les arrangeurs, les éditeurs d’œuvres musicales, les auteurs d’œuvres : dramatiques, littéraires diffusées à la radiodiffusion, audiovisuelles et d’art graphique et plastique(AGP). Il faut retenir que le maillot jaune de cette répartition, (catégorie musique) remporte la somme de plus de 8 millions de Francs CFA. A en croire le Secrétaire Général du BBDA, Moïse Kohoun près de 2082 artiste membre du BBDA ont désisté.

Le paiement se fera par voie électronique et physique. Pour la voie électronique, les membres doivent adresser une correspondance en bonne et due forme  au DG. Le paiement physique se fera en nombre restreint soit 100 personnes par jour, munies des mesures des mesures barrières pour lutter contre la Covid-19.

Concernant le fond exceptionnel de solidarité, estimé à 150 millions de Francs CFA, le BBDA compte le repartir de façon équitable à ses différents membres ayant participé au moins une fois lors des sessions de paiement de 2016 à 2019. A ce niveau le BBDA a pu payer plus de 2000 personnes. Le Directeur des affaires administratives et financière du BBDA, Ousmane Zongo a fait savoir que ce fond est une mesure d’urgence autorisée par le conseil d’administration qui visait à soulager un tant soit peu les membres du BBDA durant cette période difficile du coronavirus.

La covid-19 ayant impacté négativement le secteur de la culture, le BBDA envisage des perspectives auprès des autorités compétentes et de certains partenaires afin de pouvoir compenser le manque occasionné par la pandémie pour le paiement de 2021.

Il faut noter que le paiement des droits débutera le 28 mai 2020 à Ouagadougou et Bobo Dioulasso. En plus du paiement des droits en cours de mai 2020, les droits en instance des années 2016, 2017, 2018 et 2019 seront également mis en paiement.

Assata SINARE

   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.