Lutte contre le COVID-19 au Burkina: les services de contrôle du MCIA disposent de textes réglementaires supplémentaires pour agir

Le Ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat a signé ce mercredi, un arrêté portant sur les prix plafonds des gels et solutions hydro alcooliques et des masques de protection respiratoire. 

 

Au terme de l’arrêté,  les prix plafonds des gels hydro alcooliques varient de 500 à 3000F en fonction de la contenance (inférieure ou égale à 100ml jusqu’à 500ml).

Pour les solutions hydro alcooliques,  leurs prix de vente maximum autorisés vont de 1000F  pour les 100 à 300ml à 2000F pour les 500ml. Les boîtes de 5 litres sont vendues à 15 000F maximum,  tandis que les bidons de  20 litres de solution hydro alcooliques sont cédés à un prix maximum de 60 000F.

 

Quant aux masques de protection respiratoire leurs prix de vente plafonds sont fixés à 300F l’unité de masque à usage multiple et à 2850 F le carton de 50 masques à usage unique.

 

Le Ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat sait compter sur le patriotisme de tous les distributeurs dans le respect des prix de ces produits.

Il les informe, que les services techniques du département procéderont à des contrôles inopinés   et les contrevenants seront sanctionnés conformément aux textes en vigueur.

Par ailleurs,  il invite les consommateurs à  signaler toute irrégularité aux numéros verts du ministère: 80001184/85 pour Ouagadougou et environs et 80001186 pour Bobo-Dioulasso.

 

DCPM MCIA

 

   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.