Assainissement urbain à Ouaga : Trop d’incivisme dans la gestion des eaux usées

Certains citoyens semblent ignorer les conséquences des eaux usées sur la santé des populations. Nous constatons dans la plus-part des six-mètres de la ville de Ouagadougou, le ruissèlement de ces eaux sur les voies qui a un impact sur la circulation et la santé des riverains. Le Magazine Cité Élégance soucieux de la propriété des zones urbaines du Burkina, s’est penché sur la question de l’insalubrité dans la ville de Ouagadougou afin d’interpeller les uns et les autres à prendre conscience sur la gestion des eaux usées pour le bien-être des populations.

Pendant que certains luttent contre l’insalubrité dans la ville de Ouagadougou, d’autres ne font aucun effort pour assainir leur milieu de vie. Les eaux des ménages et des toilettes coulent sur les voies dans les six-mettre à longueur de journée. Cette situation crée beaucoup de conséquence sur les fautifs et les riverains, perturbant ainsi la circulation.

Les premiers responsables de ces faits ignorent même les conséquences sur leur propre santé et celle des enfants. Certains habitants font des concaves où l’eau stagne pendant des jours voire des semaines et cela rend l’environnement malsains. Ils  n’ignorent pas  que ce comportement incivique constitue un environnement favorable à l’éclosion des moustiques, principaux vecteurs du paludisme. La mauvaise gestion des eaux usées peut causer les maladies véhiculées par les mouches et les moustiques dont le choléra. A ces conséquences, s’ajoutent les odeurs désagréables et nauséabondes que dégagent les eaux usées dans les quartiers et mettent tous les riverains dans le désarroi.

Dans ce cas de figure, nous pouvons nous demander à qui incombe la responsabilité ? Est-ce les citadins ou les services municipaux ? Pour notre part, la responsabilité est partagée. Si les citadins s’évertuent à s’enfoncer dans l’incivisme, il incombe à la commune municipale de prendre ses responsabilités pour mener des campagnes de sensibilisation sur les gestions des eaux usées    surtout sur les eaux de toilettes et de ménages afin de résoudre le problème.

La population doit prendre conscience de l’enjeu de la gestion des eaux usées.  Elle doit adopter la posture de la citoyenneté responsable et du patriotisme parce que le développement de notre très cher pays passe d’abord par les engagements et les responsabilités individuels. Les autorités municipales ne doivent pas tourner le dos à ces pratiques qui ont un impact sur l’hygiène et la bonne santé des populations. Elles doivent surtout insister dans la sensibilisation des populations.

Zonouhan LAYA et Ismaël KIEKIETA

 

 

 

 

   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.