Clôture de la semaine de l’architecte : Un bilan satisfaisant

La semaine de l’architecte a pris fin dans une ambiance festive. Des prix ont été décerné aux lauréats du concours d’idée et du concours archi’plume. Durant cette semaine de l’architecte, le métier de l’architecte a été mis en exergue, cette cérémonie a su se conduire comme un évangile prêché pour réorienter le métier de l’architecte vers des lendemains meilleurs. Evoluant dans un domaine mal compris ou ignoré de certaines couches de la population, cette 4e édition semble avoir su toucher les cœurs pour éclairer les lanternes sur les questions liées au métier de l’architecte. La semaine de l’architecte a su trouver son sens, en rapprochant l’architecte du public.

Pour le président de l’ordre des architectes du Burkina il s’agissait de promouvoir l’architecte. Il ajoute : « le bilan est positif, les objectifs ont été atteints, nous avons touché le maximum de Burkinabè à travers notre politique de communication. Il y a eu beaucoup de difficultés, à savoir la mobilisation des ressources financières, comment approcher les sponsors pour leurs signifier que c’est aussi leurs engagements de soutenir l’ordre des architectes. La prochaine édition est prévue pour 2021 et il ne faut pas s’arrêter d’innover ».

Le président du conseil de l’organisation de la 4e édition de la semaine de l’architecte, lors de son allocution a précisé que le défi de l’organisation était très élevé mais grâce à un comité dynamique, ils sont parvenus à un résultat très satisfaisant. « Je voudrais dire merci au président de l’ordre des architectes du Burkina. Ce qui a fait la particularité de ce salon, c’est la diversité et la qualité des œuvres proposées. Merci à tous ceux qui apportent de l’innovation à nos bâtiments» laisse entendre le président du comité d’organisation. Pour lui chacun a un rôle à jouer dans l’édification de notre pays.

Un bilan satisfaisant, c’est ce qui ressort de cette 4e édition de la semaine de l’architecte. Une semaine qui a su créer un cadre de rencontre entre les architectes et les jeunes, futurs porteurs de projet. Rendez-vous est donc pris pour la prochaine édition en 2020.

Ismaël Kiekieta et Assata Sinaré

 

 

   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.