Burkina Faso : Lancement officiel de la campagne « plus fort avec le Lait Maternel Uniquement »

La cérémonie de lancement de la campagne nationale « plus fort avec le Lait Maternel Uniquement » a eu lieu ce lundi 29 juin 2020 à Ouagadougou. Placée sous le leadership de la ministre de la santé Claudine Lougué et le Laarlé Naaba Tigré, cette cérémonie a pour objectif d’encourager l’allaitement maternel exclusif aux bébés au cours de six premiers mois. 

Donner de l’eau aux nourrissons au cours des six premiers mois de leur vie est une pratique courante au Burkina. Une pratique qui a des conséquences néfastes sur la santé des enfants. Pour changer la donne, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Unicef recommandent que tous les nourrissons soient exclusivement allaités au cours des six premiers mois.

La campagne « Plus Fort avec le Lait Maternel Uniquement » a pour objectif d’encourager les mères à ne donner que le lait maternel à leurs nourrissons, à la demande sans leur donner de l’eau, de la tisane, ni purge dès la naissance et pendant les six premiers mois de vie.

Selon la représentante de l’Unicef, Anne Vincent, le lait maternel contient déjà toute eau nécessaire aux nourrissons. « Il faut que les femmes comprennent que le premier choix c’est l’allaitement maternel exclusif, c’est le meilleur départ de la vie », a-t-elle affirmé. Elle conseil que l’organisme de la femme est fait de telle sorte que plus le bébé tète, plus le lait est produit.

Pour la ministre de la santé, le lait maternel est une alimentation donnée par Dieu et contient tous les éléments nécessaires pour lui donner la force de lutter contre les infections. « Le lait maternel lui seul, contient l’eau, les nutriments, les sels minéraux, les vitamines pour garantir la bonne santé de l’enfant », renchérie la ministre LOUGUE.

Quant au Laarlé Naaba Tigré, le lait maternel est l’aliment le plus complet et le plus adapté au besoin de l’enfant. « Donner uniquement du lait maternel à l’enfant est un maillon essentiel de la lutte contre la malnutrition. Je puis vous assurer que je renouvelle mon engagement et mon soutien à la lutte contre la malnutrition à travers une bonne alimentation en général et un allaitement exclusif particulier », dixit-il.

Avant de déclarer lancer la campagne nationale « plus fort avec le Lait Maternel Uniquement », la ministre LOUGUE a invité tout le monde à la sensibilisation des populations pour qu’à l’horizon 2025, le Burkina puisse atteindre 80% de l’allaitement maternel exclusif.

Zonouhan LAYA

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.