Burkina Faso : 7315 agents de santé prêts à servir la Nation

Le ministère de la santé a convié la presse burkinabè à la cérémonie de remise symbolique de diplômes aux agents de santé ayant réussis aux examens de formation ce vendredi 21 août 2020 à Ouagadougou. Ce sont au total 7315 personnels paramédicaux et sages-femmes de la promotion 2019 qui ont reçu à titre symbolique leurs diplôme de fin de formation. La ministre de la santé, Pr Léonie Claudine LOUGUE a eu l’honneur de présider cette cérémonie.

Depuis 2014, se tiennent les examens nationaux de fin d’études des écoles publiques et privées de formation de base des personnels paramédicaux et des sages-femmes. En effet, les examens de fin d’études sont des examens de certification qui sanctionnent la fin des études des cycles de formation dans les écoles publiques et privées de formation en santé.

Pour la promotion 2019, ce sont au total 7315 diplômés dans 14 filières qui sont aptes à servir la nation burkinabè. Il s’agit précisément de 2807 infirmiers d’Etat, 1979 Agents itinérants de santé et d’hygiène communautaire, 1505 sages-femmes ou maïeuticiens, 398 accoucheuses brevetées, 136 gestionnaires des hôpitaux et des services de santé, 118 infirmiers brevetés, 98 technologistes biomédicaux, 92 techniciens d’hygiène hospitalière, 55 manipulateurs d’Etat en électroradiologie médicale, 42 adjoints de cadres hospitaliers, 31 techniciens d’Etat du Génie sanitaire, 29 accoucheuses auxiliaires, 20 préparateurs d’Etat en pharmacie et  05 techniciens d’Etat du génie sanitaire-formation complémentaire.

Pour le ministre de la santé, Léonie Claudine LOUGUE, conformément à la vision du président du Faso, les actions en matière se sont poursuivies avec le renforcement de la qualité de l’organisation des examens nationaux de fin d’études des écoles publiques et privées de formation de base des personnels paramédicaux et sages-femmes, conformément aux dispositions règlementaires en vigueur au Burkina Faso. Elle a adressé ses félicitations aux personnels formés et l’ensemble des encadreurs. « Maintenant que vous qui quittez la vie de l’école sachez que la formation révèle l’aptitude et le terrain révèle la compétence. Mais tout compte fait n’ayez point peur. Appuyez-vous toujours sur la déontologie et l’éthique professionnelle. Je vous souhaite une très belle carrière professionnelle », a-t-elle laissé entendre.

Quant au représentant des récipiendaires, Abdou DOLOBSZANGA, c’est un sentiment de satisfaction qui anime les lauréats. Il soutient qu’ils sont prêts à servir la nation sous le slogan « Dévoué et engagé pour les prestations de soin dans le respect des droits humains ».

Du reste, dans un contexte de covid-19 et de crise sanitaire, le porte-parole des  récipiendaires a soutenu qu’ils sont aptes à servir partout où le besoin se fera sentir.

Ismaël KIEKIETA

   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.