11 décembre 2020 : Etat d’avancement des travaux dans la région des cascades

Ce jeudi 25 juin 2020, le ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale a organisé une rencontre avec les acteurs qui permettent les réalisations rentrant dans le cadre de la célébration du 11 décembre. Cette rencontre intervient autour de trois points principaux, le respect des engagements, le niveau de réalisation et les recommandations.

La région des cascades va abriter les festivités du 11 décembre 2020 marquant l’indépendance du Burkina Faso. Le thème retenu cette année est : « Cohésion nationale et engagement patriotique pour un développement durable du Burkina Faso dans un contexte d’insécurité et de covid-19 ». Ladite région attend de cette rencontre des résolutions et des engagements plus fermes pour des festivités réussies. Il s’est agi au cours de cette concertation de donner l’état d’avancement des différents travaux.

Au niveau du ministère des infrastructures, il est prévu la réalisation de bitumage et l’aménagement de 45 km de route à Banfora, 5 km à Sindou, 5 km à Niangoloko et la réalisation de  clôture au sein des structures sectorielles des services techniques de certains ministères. L’état d’avancement est à la phase des installations des entreprises et l’aménagement des bases  pour la fabrication des caniveaux. 1000 plants seront mis sous terre en termes de compensation environnementale.

Au niveau du ministère de l’urbanisme et de l’habitat, il faut relever la réalisation d’une salle polyvalente de 800 places et la construction de la place de la nation. A nos jours, les entreprises sont installées et les travaux préparatoires sont en cours. Les logements sociaux sont disponibles et attendent d’être livrés aux propriétaires.

Au titre du ministère des sports les différentes réalisations sont revues à la baisse en raison du manque de budget. Mais le ministre d’Etat, Siméon Sawadogo, a insisté pour que la réalisation des infrastructures soit maintenue et mise en application après les festivités. Il s’agissait de l’achèvement des travaux de construction du stade régional de Banfora, de la construction d’un plateau omnisport à Niangoloko et à Sindou. Du reste, le ministère a affirmé que les travaux de réalisation de la tribune du stade sont en cours de finition.

Les principales difficultés relevées sont le ralentissement des documents administratifs dû à la covid-19,  la surenchère des terres pour le bitumage, le manque d’accompagnement de la Mairie de Banfora…

Pour le ministre, c’est la loi sur le foncier rurale qui crée le problème parce que pour prélever la terre, il faut payer les propriétaires terriens. Par ailleurs, il exhorte le Maire de Banfora à accompagner les différents partenaires.

Ismaël KIEKIETA

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.