Organisation du Fespaco 2019 : Le Ministère de la culture lance la campagne de communication

Ce jeudi 20 septembre 2018, à RAN Hôtel Somkièta, a eu lieu la cérémonie officielle de la campagne de lancement de la 26e Edition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). Le Ministre de la culture, des Arts et du Tourisme M. Abdoul Karim Sango et le Délégué général du Fespaco, M. Ardiouma Soma ont honoré de leur présence à cette cérémonie de lancement et d’information.

Le jeudi 20 septembre 2018, le Ministre en charge de la culture et le Délégué général du Fespaco ont procédé au lancement de la campagne d’information et de communication sur l’organisation du Fespaco 2019. Cette 26e édition du Fespaco aura lieu du 23 février au 02 mars 2019, sous le thème « Confronter notre mémoire et forger l’avenir d’un cinéma panafricain dans son essence, son économie et sa diversité ». Ce thème devrait permettre de proposer des axes de réflexion pour une meilleure prise en compte de l’ensemble des maillons de la chaine de l’industrie cinématographique et audiovisuelle dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques. La cérémonie marque une étape des plannings des préparatifs de la 26e édition. Après la Côte d’Ivoire en 2017, le festival oriente ses projecteurs vers la région des grands lacs pour mettre en lumière le pays africain qui a la plus grosse marge de progression en termes de développement en ce moment. Il s’agit, explique le Ministre de la culture, des Arts et du Tourisme de la république du Rwanda qui a été retenue comme pays invité d’honneur du jubilé d’or.

La particularité de cette 26ème édition sera manifeste à travers un ensemble d’innovations. Il s’agit entre autres de la revalorisation des compétions des films documentaires qui seront primés dorénavant avec des étalons et des poulains. Il est prévu également l’organisation d’une nouvelle section pour prendre en compte les films d’animation africaine. Au niveau du Marché International du Cinéma et de l’Audiovisuel Africains (MICA), nous prévoyons explique le Ministre de la culture, des Arts et du Tourisme ce que nous allons appeler les petits déjeuners. C’est un espace qui va être consacré à des rencontres de discussions sur des thèmes pointus et pratiques irrigués au développement de l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel. Au regard de la situation sécuritaire délétère, il y aura un comité d’organisation pour assurer la sécurité des festivaliers et c’est un dispositif qui sera mis en place par les forces de défenses et de sécurité.

Il est à noter que les inscriptions des films ont commencé et suivent leur cours jusqu’au 31 octobre 2018. Malgré le contexte des difficultés financières, le Président du Faso, M. Rock Mark Christian Kaboré a instruit le gouvernement qui a mis à la disposition des cinéastes du Burkina Faso un budget substantiel d’un milliard de francs CFA pour la production de films de qualité en vue d’une meilleure représentation de notre cinéma au cinquantenaire du festival.  Mais, il ne s’est pas arrêté là car il a aussi instruit le ministre de l’économie et des finances d’allouer un budget d’un milliard de francs CFA pour l’organisation du cinquantenaire.

Assata Sinaré et Safoura Nikiema (stagiaires)

www.pdf24.org    Send article as PDF   

1 thought on “Organisation du Fespaco 2019 : Le Ministère de la culture lance la campagne de communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 − 3 =