Covid 19/fermeture des marchés et yaars à Ouagadougou : la police disperse des commerçants du marché de ‘’Balambatin’’

 Dans l’objectif d’éradiquer le coronavirus au Burkina Faso, il a été décidé de la fermeture de certains marchés et yaars à Ouagadougou. C’est ainsi qu’une liste de 36 marchés et yaars devaient être fermés à partir de ce jeudi 26 mars jusqu’au 20 avril 2020 a été publié le  24 mars dernier. Parmi ces marchés, figure le marché de ‘’Balambatin’’.  Ce matin Une patrouille de police qui sillonnait pour constater le respect de cette décision a constaté que certains commerçants du marché  y exerçaient tranquillement leur activité.

Le marché de ‘’Balambatin’’ est situé dans les environnants de l’échangeur de l’Est. En effet, malgré la fermeture du marché, certains commerçants se sont    installés aux alentours du marché et continuaient à vendre leurs produits en ignorant la décision de fermeture temporaire des marchés. A l’arrivée de la police, c’était la débandade dans le marché car tout le monde courrait dans tous les sens afin d’échapper à la police. Les commerçants, eux récupérait ce qui pouvait être récupéré et s’enfuyaient. On entendait dans la foule, des commerçants dire qu’ils n’ont pas pris au sérieux la décision concernant la fermeture des marchés et yaar. Par contre d’autres disaient que ce n’était pas la bonne solution car ils vivent le jour au jour de leur commerce. En fuyant, une commerçante a laissé entendre : « Ce n’est pas le Covid 19 qui nous tuera mais la faim ». « On nous interdit de vendre pourtant les alimentations sont ouvertes. Ce n’est pas juste », cria-t-elle.

 

 

 ASSATA SINARE

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.