1er Bilan du 5e RGPH du Burkina : Sur un total de 368 communes et arrondissements seulement 9 communes n’ont pas été recensées

L’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD) a organisé un déjeuner de presse ce vendredi 14 février 2020, à Ouagadougou. Ce déjeuner de presse rentre dans le cadre de la présentation du 1er bilan de dénombrement du 5e Recensement Général de la Population et de l’Habitation (RGPH). Le directeur général de l’INSD, M. Boureima Ouédraogo a eu l’honneur de présider cette cérémonie.

Le 5e RGPH du Burkina qui s’est tenu du 16 novembre au 15 décembre 2019 a pour objectif de fournir les informations pour une meilleure connaissance de la situation démographique en vue d’assurer l’intégration des variables démographiques dans le processus de planification de l’économie et du développement. Il permet également de disposer d’informations sur les caractéristiques structurelles de l’agriculture burkinabè.

En termes d’innovations technologiques dans le dispositif de collecte, le 5e RGPH a retenu l’utilisation des Smartphones pour la collecte des données. Des conditions adéquates en infrastructures technologiques ont été installées dans toutes les provinces avec des mesures de sécurisations permettant la transmission cryptée des données.

Dans l’exécution du dénombrement, il faut noter que les activités de terrain n’étaient pas achevées dans certaines localités et le bureau du 5e RGPH a recommandé une extension de la période  afin de permettre la complétude et l’exhaustivité du dénombrement.

Au niveau de la qualité des collectes de données, le 5e RGPH a pris en compte les principes et les recommandations des Nations Unies en matière de recensement. Pour ce faire, l’INSD a bénéficié de l’assistance technique des partenaires tout au long des activités.

L’INSD a retenu comme principale contrainte le paiement électroniques qui a accusé un retard dans le paiement des agents, la difficulté à recenser les ménages en milieu urbain parce qu’ils sont absent la journée, les erreurs de délimitation de zones de dénombrement et le contexte sécuritaire difficile.

Pour ce qui est du Bilan du dénombre, il convient de retenir que le 5e RGPH a été mené sans incident majeur sur le plan sécuritaire. Le dénombrement de la population a été mené dans 95% des zones de dénombrement. Sur un total de 398 communes et arrondissements, 59 communes l’ont été partiellement et 9 communes non pas été recensées dont 2 communes du Bam, 4 du Sanmatenga, 2 de Yagha et une commune du Soum.

En rappel, pour la prochaine étape, les résultats préliminaires seront publiés en avril 2020 et les résultats définitifs en Août 2020.

Ismaël KIEKIETA

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.