Promotion de la paix au sahel: Radio Venégré de Ziniaré, sacrée lauréate du prix des meilleures productions sur la paix en radio

Promotion de la paix au sahel: Radio Venégré de ziniaré, sacré lauréat du prix des meilleures productions sur la paix en radioAprès six jours  de travaux, le jury du prix EINERE/CNPNZ (centre national de presse Norbert Zongo) pour la promotion de la paix au sahel 2019 a livré les résultats  de ses travaux ce jeudi 13 février 2020 à Ouagadougou. Pour la production d’œuvre en quantité et en qualité dans les genres, magazine, microprogramme et table ronde, la radio vénégré de Ziniaré sort lauréat avec un total de 26 œuvres sur 84 en compétition à travers son émission « les voix pour une culture de paix » avec une moyenne de 14,5/20.

Ce sont au total 84 œuvres qui ont été retenues dans deux catégories à savoir la meilleure production et la meilleur radio. Après 6 jours de tri le jury a procédé à la délibération des résultats.

Pour la catégorie meilleure radio, c’est la radio VENEGRE de Ziniaré qui a remporté le prix avec une moyenne de  14,5/20.  La radio Vénégré a proposé un total de 26 œuvres traitant de la thématique  de la paix et  de la cohésion sociale à travers son émission « les voix pour une culture de paix». Il faut préciser que c’est la quantité et la qualité des œuvres proposées qui lui ont valu ce sacre. Le prix de la meilleure catégorie radio est composé d’une attestation, d’ordinateurs portables et bien d’autres lots.

La  Radio Voix du paysan de Ouahigouya a remporté le prix de la meilleure production au niveau des micros programmes pour le respect de la thématique, du temps et de la forme. le prix a été attribué à Boureima Ouédraogo avec une moyenne de 15 /20 pour son œuvre « le vivre ensemble ».

Concernant le prix de la meilleure production dans la catégorie magazine, le premier prix est revenu à Toussain Sore et ALFRED Kagambega de Radio Vénégré de Ziniaré avec une moyenne de 14,5/20 pour leur œuvre « la spéculation des terres à Loumbila ».

Quant au prix de la meilleure production dans la catégorie table ronde, pour sa pertinence, la qualité des invités et sa bonne qualité sonore, le jury a décerné le premier prix à  l’œuvre : « contribution des leaders religieux à la cohésion dans un contexte d’extrémisme violent »  d’Abdoulaye Sawadogo de radio voix du paysan avec une moyenne de 15/20.

L’une des observations majeure du jury demeure la faible participation des candidats et des radios. Le jury exhorte par ailleurs, les responsables des radios à encourager et motiver les journalistes à produire plus d’émissions tout en respectant les règles professionnelles.

                                                        ASSATA SINARE 

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.