SICOT 2020 : Le point des préparatifs

La 2ème édition du Salon International du Coton et du Textile (SICOT) se tiendra du 30 au 31 janvier 2019 à Koudougou. Cette année, la réflexion  sera menée autour de la production et de la transformation du coton dans le but de faire de ce produit un véritable moteur de croissance économique pour les Etats africains. En prélude de l’évènement les organisateurs  du SICOT ont animé un point de presse le lundi 13 janvier à Koudougou.

A moins de trois semaines de la tenue du Salon International du Coton et du Textile(SICOT), le comité d’organisation et le ministère du commerce se disent prêts pour relever le défi de l’organisation de cette 2ème édition dédier à la promotion du coton et de ses produits dérivés. Cette édition se déroulera autour du thème « production et transformation du coton : moteur d’industrialisation et de croissance économique pour les États africains ».

Selon le ministre du commerce, Harouna KABORE, l’objectif global de ce salon est de mettre en valeur le secteur du coton et du textile, et de faire du Burkina Faso, le carrefour par lequel se dégagent les solutions majeures pour le développement de la chaine de valeur du coton et du textile en Afrique. « Cette manifestation devra permettre, en outre, au Burkina Faso de confondre son leadership africain dans la filière, de valoriser le coton burkinabè et de stimuler davantage sa transformation », rassure le ministre.

La cérémonie d’ouverture du salon est prévue pour le 30 janvier prochain. Une cérémonie à laquelle est attendu le président du Groupe de la Banque Africaine de Développement(BAD), M. Akinwumi Adesina comme parrain. Le comité annonce un géant de la transformation du coton, la Turquie comme pays invité d’honneur. « Le pays invité d’honneur est la République de Turquie, avec qui nous entretenons d’excellentes relation diplomatique et économique, surtout en matière de textile, en témoigne le processus d’implantation très avancé du projet A STAR Textile Burkina Faso avec le géant Turc AYKA Textile & Investment », dit le ministre. Dans ses propos, il  a fait savoir que ce projet s’installera sur trois sites, à savoir Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Koudougou  et permettra à terme de générer plus de 12 000 emplois directs et 50 000 emplois indirects.

Il est également prévu le 30 janvier 2020, l’inauguration de la première usine d’égrenage de coton biologique d’Afrique de l’Ouest par le président du Faso qui a lancé les travaux de construction de ladite usine en marge de la 1ère édition du SICOT qui s’est tenue du 27 au 29 septembre 2028.

Le budget d’organisation de la manifestation est de 455 millions de franc CFA dont 20 millions de franc CFA sur financement propre du département de tutelle de l’organisation du salon. Sont attendus environ 1500 participants, constitués de décideurs politiques, des experts, des industriels, etc.

 

 

Assata SINARE

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.