Burkina/ Salubrité : Des citoyens mobilisés pour la propriété de la ville de Ouagadougou

Le centre d’expertise d’incubation AFri en partenariat avec l’Association des Jeunes pour le Développement Durable au Burkina Faso (AJDD/BF) et AfriYAN Burkina PNJODD/BF, s’est mobilisé le samedi 30 novembre 2019 à Ouagadougou, pour rendre l’environnement sain. Cette mobilisation intervient pour inviter la population burkinabè à agir dans le sens de la citoyenneté responsable.

Les jeunes sont sortis nombreux le samedi 30 novembre 2019 pour témoigner de leur engagement à impacter positivement la communauté à travers une journée de salubrité. Cette initiative pilotée par le consortium AJDD/BF, le centre d’expertise d’incubation AKri, et AfriYAN Burkina PNJODD/BF est dénommée TrashChalenge dédiée à la sauvegarde d’un environnement sain. Conscient de l’importance de la protection de l’environnement, le consortium s’est mis au nettoyage de la ville de Ouagadougou, pour promouvoir l’action citoyenne au Burkina Faso. Un symbole fort selon le fondateur du centre AKri Faiçal Traoré. Pour lui, le citoyen ne doit pas seulement bénéficier des actions de l’État mais il doit aussi contribuer au développement du pays. « Pour nous, cette activité est un premier pas pour dire aux gens que nous devons tous contribuer au développement de notre nation », a-t-il fait savoir.

L’objectif principal étant de se mettre dans un mouvement dans lequel tout le monde peut s’embarquer et inculquer aux jeunes entrepreneurs du centre AKri, la responsabilité sociale qu’ils doivent avoir dans leur environnement.

Le centre d’incubation AKri avec ses partenaires a mobilisé une somme de plus de 2 millions pour se doter des poubelles et du matériel de nettoyage.  Selon M. Traoré, les poubelles seront distribuées dans les ménages pour la gestion des déchets.  Quant aux matériels de nettoyage, ils serviront à accompagner tous ceux qui voudront s’engager dans la sauvegarde de l’environnement.

Le centre d’incubation AKri répond à un besoin d’encadrement des jeunes et des femmes en matière d’entrepreneuriat et de transformation de la citoyenneté au plan national. Du reste, tout le peuple burkinabè est invité au service du développement participatif valorisant l’action citoyenne.

Zonouhan LAYA

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.