5e Journées Promotionnelles du Moringa : Une tribune pour permettre au Moringa d’atteindre ses lettres de noblesse

 Le Réseau ouest africain des chercheurs dans le domaine des substances naturelles (WANNPRES) et la filière Moringa (FIMOB) ont organisé ce lundi 2 décembre 2019 à Ouagadougou, la 5e édition des Journées Promotionnelles du Moringa (JPM). Placée sous le thème : « Les produits du Moringa : Quels équipements pour une production et une transformation qualitative ? », cette 5e édition se présente comme une interrogation et une interpellation au niveau des acteurs et des structures étatiques sur les mécanismes de la filière Moringa. La cérémonie a eu l’honneur d’être présidée par le Laarlé Naaba et l’ambassadeur du Japon Tamotsu IKEZAKI.

La 5e édition des JPM s’évertue à renforcer l’implémentation du Moringa dans les habitudes alimentaires et des soins des burkinabè. Cette plante miraculeuse aux multiples vertus, a une haute valeur nutritive et médicinale. Il s’agit à ces journées de faire connaitre le Moringa sur le plan national et international, de rendre compétitif et accessible le Moringa.

Pour le Laarlé Naaba, c’est une occasion pour affirmer qu’il y a de bonnes affaires dans la filière Moringa et d’inviter les acteurs à rester dans la dynamique de la production Bio pour la consommation humaine. Du reste, il ajoute que le Moringa peut être source de création d’emploi et de recherche pour les promoteurs du Moringa, mais il doit remplir les conditions hygiéniques particulières et les certificats de production.

Lors de son allocution l’Ambassadeur du Japon, M. Tamotsu IKEZAKI a soutenu que les produits développés à base du Moringa au Burkina Faso sont qualitatives et variés. Pour lui, les vertus du Moringa sont énormes et une recherche conséquente accompagnée d’une production quantitative et d’une transformation qualitative du Moringa. Cela peut contribuer à améliorer la nutrition des burkinabè, tout en créant une plus-value pour l’économie locale. « Notre ambassade travaille déjà à appuyer les micro-projets orientés vers l’autonomisation du monde rural à travers la formation des jeunes et la promotion des produits locaux », dixit l’ambassadeur.

En rappel, pour le ministère de l’environnement, plus 50.000.000 FCFA sont prévus en 2020 pour l’ensemble des appuis dans le cadre de la production des produits forestiers non ligneux. Toutes les sociétés coopératives prêtes pour la certification sont priées de prendre attache avec le ministère.

 

Le public est invité à ces journées promotionnelles du Moringa pour apprécier, se procurer et s’approprier le Moringa communément appelée « Arzan Tiiga », l’arbre du Paradis.

Ismaël KIEKIETA

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.