Promotion de la musique burkinabè : FEMUB organise son 1er dîner gala le 13 décembre prochain

Le festival de la Musique Burkinabè (FEMUB) organisera un diner gala le 13 décembre 2019 dans la salle Naaba Koom de l’espace culturel Dieudonné à Ouagadougou. Ce diner gala est placé sous le thème: « Hommage aux artistes disparus et vivants du Burkina Faso ».
Promouvoir la musique burkinabè, tel est l’objectif du promoteur du festival de la musique burkinabè (FEMUB), Raouf Ouédraogo. Après une première édition en mai 2017 à Bobo Dioulasso, le mois de juin 2019 a connu la deuxième édition du festival qui sera clos par un Dîner Gala le 13 décembre 2019 dans la salle Naaba-Koom de l’Espace Culturel Dieudonné. Le prix d’entrée est de 20 milles franc CFA par personne et 35 milles le couple.
Au cours de ce diner, il s’agira de rendre hommage aux artistes disparus et vivants du Burkina Faso. La soirée sera animée de prestation et de diner afin de permettre aux invités de se mettre à l’aise. Un trophée sera octroyé aux familles des artistes disparu et à ceux qui sont toujours vivants en guise de remerciement et de mérite. Selon le promoteur du festival, ce dîner gala sera un cadre de détente et d’ambiance musicale en compagnie des artistes du pays, une tribune d’hommage aux artistes burkinabè disparus, un partage de mérite, une présentation de nouvelles figures montantes dans l’environnement musical burkinabè.
Les artistes qui seront en hommage sont entre autres : George Ouédraogo, Jean Claude BAMOGO, Black so man, Djata Ilebou, les frères Coulibaly de bobo, Victor Demé ainsi que la famille bassavé avec Idak Bassavé comme marraine artistique du diner gala.
A retenir que le coût budgétaire provisoire pour l’organisation de ce diner s’élèvera à 20 millions de franc CFA. A l’issue de ce du festival à Ouagadougou, le promoteur espère redorer le blason de la musique burkinabè, reconvertir les mélomanes à retrouver goût à notre musique, trouver une solution à la préservation du style musical et lutter contre le piratage.

Le comité d’organisation du FEMUB gala ambitionne réunir environ 1000 personnes à ce dîner gala et invite les artistes musiciens, amoureux de la musique burkinabè à prendre part à ce festival afin de valoriser la musique burkinabè.
ASSATA SINARE

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.