Université Joseph Ki-Zerbo : cérémonie d’ouverture des journées scientifiques et portes ouvertes

La présidence de l’université Joseph Ki-Zerbo a organisé ce jeudi 28 novembre 2019 à Ouagadougou, les Journées Scientifiques et Portes Ouvertes (JSPO) de l’Université Joseph Ki-Zerbo (UJKZ). Placées sous le thème « Un pôle de services universitaires performant et compétitif en Afrique, responsabilité sociétale des établissements d’enseignement supérieur et de recherche », cette présente cérémonie vise à présenter au public national et international, les potentialités l’UJKZ et à mettre en exergue les offres de service que l’UJKZ est capable de disponibiliser.

Les journées scientifiques et portes ouvertes se présentent comme un moment fort de rencontre entre l’UJKZ et la société burkinabè dans son ensemble, à travers ses composantes politiques, économiques, culturelles et sociales. Il s’agit pour l’UJKZ d’exposer au cours des ses activités des JSPO, ses compétences, ses acquis, ses ressources humaines, et ses ambitions pour le futur du Burkina Faso.

Pour le président de l’UJKZ, Pr Rabiou CISSE, c’est le lieu de féliciter tous les partenaires et les acteurs qui ont permis la réalisation de ces journées. Il ajoute par ailleurs que cette activité vise à faire connaitre davantage l’UJKZ au niveau national et international.

Lors de son allocution, le ministre de l’Enseignement supérieur et la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Pr Alkassoum Maiga a soutenu que la construction des connaissances scientifiques appartient au patrimoine de l’humanité, comme les monuments, les sites, créés et façonnés par les différentes civilisations. Pour lui, ces journées s’érigent en tribune de promotion de la formation et de la recherche.

Quant au parrain de ladite cérémonie, le président du conseil d’administration de Coris Bank International, M. Nassa Idrissa, il s’agit pour l’UJKZ de mettre davantage l’accent sur l’impact qu’elle a sur la société, de travailler à plus de visibilité et de valoriser les résultats des recherches. Il ajoute « je marque ma disponibilité à accompagner l’université. Nous souhaitons qu’il y ait une dynamique entre le monde universitaire et le monde du secteur privé afin que nous puissions travailler à la mise en œuvre des résultats des recherches et surtout que les programmes formations puissent intégrer les besoins réels entreprises. Pour cela, il faut une certaine innovation dans les filières de formation ».

Trois jours durant, l’UJKZ offrira au public burkinabè, l’opportunité de prendre la mesure de ce qu’elle fait et de ce qu’elle mène comme activités de formation, de recherche et comme activités sociales et culturelles. Cette cérémonie d’ouverture des JSPO a pris fin avec la coupure de ruban et la visite des stands.

 

 

Ismaël KIEKIETA

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.