JAAL 2019 : Les enfants de Ouagadougou ont reçu une éducation environnementale

À l’occasion des journées agro-alimentaires, la fondation Acra Burkina Faso en partenariat avec la Fédération des Industries Agro-alimentaire et la mairie de Ouagadougou a organisé au profit des enfants de la ville de Ouagadougou, une communication sur la gestion des déchets issus des Petites et Moyennes Entreprises (PME) ce mercredi 6 novembre 2019 à la maison du peuple. Financée par l’Union Européenne, cette communication a permis d’expliquer aux enfants, les opportunités liées aux déchets générés dans les ménages.

Rendre l’environnement sain et valoriser les déchets issus des ménages, sont les objectifs recherchés à travers le projet « moins de déchets, plus d’opportunités et l’économie verte au service des petites et moyennes entreprises de Ouagadougou».

Ce sont au total des enfants de quatre écoles dont l’école de la Zone du Bois, l’école de tampouy 2, celle de Somgandé “A” et celle du Camp Babassi qui ont pris part à cette communication qualitative en environnement.

Tandamba Bandinia, le conférencier, a expliqué ce que c’est qu’un déchet et comment il faut entretenir l’environnement pour le bien-être des populations. Selon lui, un déchet c’est tout ce qui est destiné à l’abandon. Toutefois, il a souligné que les déchets peuvent être utiles. « A base des déchets plastiques, l’on peut produire des sacs, des seaux, des pagnes, des tables-bancs, des pavés etc ». Explique-t-il.

Zoetyenga Nestor, éco-animateur à la fondation acra précisément dans le projet des MPME de Ouagadougou souhaite qu’à l’issu de cette éducation, les enfants puissent saisir tout ce qui est dit dans les classes lié à l’environnement.

Les enfants qui ont bénéficié de cette formation se sont sentis très intéressés et sont  impliqués sur les questions environnementales. Konaté Cherif, un des participants a remercié la fondation acra pour avoir initié cette communication sur la gestion des déchets. « J’ai appris ce que c’est que l’environnement et ce qui nous entoure », s’est-il réjoui.

Dans le cadre de l’éducation environnementale, trois marchés de la ville de Ouagadougou seront touchés pour expliquer aux marchands, les dangers et la gestion des déchets dans les marchés. 

Du reste, les enfants sont invités à prendre en compte les conseils sur la gestion des déchets et la sauvegarde de l’environnement afin de pouvoir relayer l’information auprès de leurs camarades.

Laya Zonouhan

   

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.