Visite de chantier : Le premier ministre dans les locaux de l’Université Ouaga 2

Le premier ministre Christophe Joseph Marie DABIRE et le Pr Alkassoum Maiga  ont  visité le nouveau site de l’Université Ouaga 2 en construction sise à Gonsé le jeudi 10 octobre 2019.

 

Dans le but de constater l’état d’avancement de l’Université Ouaga 2 (UO2) sise à Gonsé, le premier ministre Christoph Dabiré et le Pr Alkassoum  Maiga  ont  effectué une visite sur le  nouveau site le jeudi 10 octobre 2019.

Selon le premier ministre, ces réalisations ont pour objectif de décongestionner l’université joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou. Vu l’effectif élevé d’étudiants  et leur dispersion, il était opportun de leur trouver un nouveau site pour qu’ils se retrouvent de façon conviviale afin d’entreprendre des études de manière conséquente.

 

Élaborée sur une superficie globale de 1890 hectares  et d’un coût de plus de 12 milliards de FCFA, UO2 s’est construite à partir de deux unités de formation et de recherche(UFR) essentiellement qui sont l’UFR des Sciences économiques et  de gestion (SEG) et l’UFR  Sciences politiques et juridiques (SJP). Cela s’explique par le nombre élevé d’étudiants dans ces UFR. « Actuellement nous comptons autours de 18 milles étudiants », a clarifié le président de l’uo2 Pr Adjima Tiombiano. L’UO2 est composée en tout d’une administration, d’un bloc pédagogique, d’une cité universitaire, d’un restaurant (700  et 600 places), d’un foyer, d’un centre multimédia, d’un centre médical, d’une buanderie fille et garçon, de voiries, des espace réservés au reboisement, etc. Il y a des infrastructures qui sont totalement achevées et réceptionnées, certaines  en voie d’achèvement et d’autres en phase avancé de construction.

«Concernant les cités, nous espérons que d’ici décembre nous  aurons globalement 2000 lits disponibles pour les étudiant. Nous avons des amphithéâtres jumelés de 2 fois 750 et de 1500 et  1000 places qui sont à un taux global de 40 à 50% », a laissé entendre le président de l’UO2.

Le premier ministre dit être  surpris de constater  la réalisation de toutes ces infrastructures en l’espace d’une année. « Cela veut dire que  l’UO2 sera bientôt opérationnelle et nous pourrons commencer  le déménager progressivement des étudiants de l’université joseph ki zerbo vers le nouveau site », a-t-il confirmé.  Il a rassuré que  le chef de l’Etat a décidé de faire en sorte que chacune des régions puisse avoir son université.

Des instructions ont été données au Pr Alkassoum  afin de s’assurer que toutes les conditions soient réunies  pour accueillir les étudiants. Il s’agit de la sécurité, des conditions sociales  pour que les étudiants qui y habiteront ne croient pas que le gouvernement les a abandonné dans le vide et qu’ils vont être confronté à un certain nombre de difficultés insurmontables.

SINARE ASSATA

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.