Société : Le symposium international de Ouagadougou prévu du 7 au 10 novembre 2019

L’Association Dialogue sans Frontières a organisé une conférence de presse ce mardi 10 septembre 2019 à Ouagadougou pour informer la population de la tenue du symposium international de Ouagadougou qui se tiendra du 7 au 10 novembre 2019 sur la cohésion sociale et le vivre ensemble.

 

La préservation de la paix et la cohabitation pacifique sont des valeurs importantes à préserver. C’est pourquoi l’Association du Dialogue sans Frontières œuvre pour un monde où le vivre-ensemble dans la dignité, la paix  et le développement grâce au dialogue. Selon la trésorière de l’Association Fati Vicens, le vivre ensemble et la cohésion sociale ne se décret pas. « Tout le monde doit s’impliquer pour que la cohésion sociale soit une réalité », a-t-elle souligné.

Ce symposium de Ouagadougou a  pour but de contribuer à accompagner les processus de règlement des conflits entre les peuples, les cultures et les religions. Des participants viendront de plusieurs pays africains pour porter des réflexions  sur   la diplomatie parlementaire, le dialogue de culture et des religions, la charte africaine de la culture et la dimension panafricaine de la culture.

L’objectif de ce symposium est de renforcer la citoyenneté en vue de prévenir des crises et des tensions interculturelles et religieuses entre les communautés vivant au Burkina Faso, promouvoir le capital social endogène à travers des modèles de leadership et accroitre les capacités des communautés, des groupes vulnérables et des collectivités locales à œuvrer pour un changement social propice à la paix et à résister à la violence. En rappel, l’Association du Dialogue sans Frontières est une dimension continentale émanant des mouvements des acteurs en faveur du dialogue entre les peuples, les religions et les cultures en Afrique et dans la diaspora.

Zonouhan Laya

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.