Jeunesse et entrepreneuriat : des jeunes entrepreneurs  en formation  pour une citoyenneté responsable

Le Programme femmes-jeunes et citoyenneté (ProFeJec) a organisé un panel le jeudi 05 septembre 2019 à Ouagadougou. L’objectif de cette activité est d’amener les jeunes à s’engager dans l’entrepreneuriat et les sensibiliser à la citoyenneté responsable afin de favoriser la cohésion sociale  au Burkina Faso.

Le gouvernement burkinabè ne pouvant pas intégrer tous les jeunes dans la fonction publique alors il est important de former la jeunesse pour qu’elle puisse se prendre en charge et participer au développement du pays. C’est pourquoi ce panel a été initié pour favoriser l’émergence d’un nouveau type d’entrepreneur qui prend en compte des préoccupations sociales et environnementales de la société.

« Concilier l’entrepreneuriat et la citoyenneté responsable : facteur d’une cohésion sociale durable » est le thème du panel qui  invite  les jeunes à inclure des valeurs et des principes dans leur comportement.

Selon la coordonnatrice nationale du “Projet jeunesse Paix et sécurité “de l’UNDESA, Emmanuella N.J. Toé, l’entreprenariat est un moyen de lutte contre le chômage. Les participants apprendront comment s’engager en entreprenariat ou comment être un acteur de cohésion sociale dans la communauté.

Pour la secrétaire générale de la Coalition Femme Paix et Sécurité du Burkina Faso Martine Yabré, nous appartenons à un État où il y a des règles. Elle a soutenu que ces règles ne sont pas établies pour un décor mais doivent être respectées aussi bien par les citoyens que par les gouvernants. C’est pourquoi, il faut prendre en compte les valeurs sociales et la responsabilité civique pour qu’un pays se développe.

Elle a aussi expliqué que quand l’on parle d’entrepreneuriat ce ne pas forcement des projets qui créent des richesses mais des projets qui peuvent transformer les comportements qui puissent apaiser certaines situations dans lesquelles nous vivons.

En effet, l’entrepreneuriat c’est le fait d’entreprendre, c’est à dire d’avoir une idée et de pouvoir la traduire en projet qui “impacte” et transforme la société alors que l’entreprenariat c’est la création des richesses dans le cadre de la création d’entreprise qui peut être individuelle ou étatique.

En rappel, le ProFeJec est un projet qui est cofinancé par le programme des Nations Unies et l’Ambassade de Luxembourg au Burkina. Sa mission est de travailler à dynamiser l’écosystème de l’entrepreneuriat au Burkina  et concilier l’entreprenariat et la promotion des valeurs civiques notamment la citoyenneté et la responsabilité sociale.

Zonouhan Laya

 

 

www.pdf24.org    Send article as PDF