BBDA : ” Droit d’Auteur : comment tirer profit ?”, l’œuvre publiée par le DG Wahabou Barra

La dédicace du  livre « Droit d’Auteur : comment tirer profit ? » du Directeur Général du Bureau Burkinabè du Droit d’Auteur(BBDA), Wahabou Barra s’est tenue le mardi 03 Septembre 2019 à la Médiathèque municipale à Ouagadougou. Cette cérémonie a été placée sous la présidence du ministre de la culture,des arts et du tourisme, Abdoul Karim SANGO et le patronage   du ministre du commerce,de l’industrie et de l’artisanat, Harouna KABORE.

C’est dans une salle pleine d’artistes, d’amoureux de la lecture, d’hommes de lettres et de culture  que s’est tenue la dédicace du livre intitulé « Droit d’Auteur : comment tirer profit ? » le mardi 03 septembre 2019 à Ouagadougou. Ce livre  coûtant 5000 F CFA a été écrit par le Directeur Général du BBDA, Wahabou Barra  pour le mettre au profit des artistes d’une manière générale.

D’un volume de 136 pages, ce livre est subdivisé en trois parties. La première partie qui est consacrée aux  concepts généraux du droit d’auteur, définit les éléments constitutifs de ce droit qui trouvent leur  source dans la convention de Ben de 1986 et également et de Rome qui gère le droit des  collectes régulièrement appelés droits voisins consacrés aux interprètes, producteurs, etc.  Cette partie revient aussi sur la genèse du BBDA avec deux ténors qui ont livré leur témoignage à savoir M. Jacques Guingané et Me Passéré  Titenga.

La deuxième partie présente le fonctionnement de l’outil qui traite la gestion collective des droits  au Burkina Faso (BBDA) et donne aussi la parole  aux  titulaires du droit d’auteur et des droits voisins qui donnent la perception dans les bureaux du droit d’auteur.

La dernière partie évoque le droit d’auteur à l’aire du numérique et les segments porteurs dans la filière musique.

Cette dernière partie est consacrée aux acteurs de la filière musique parce que selon l’auteur : «  le bureau des droits d’auteurs est composé à peu près de 70% des membres de la filière musique.  L’ensemble des collectes qui avoisine plus de 70% des collectes totales est destiné aux acteurs de la musique et c’est à ce niveau qu’il y a assez de remue-ménage».

Le temps mis pour écrire ce livre est de un (1) an et demi et il était déjà achevé depuis 2018 et mis à la disposition des différents collègues de l’auteur de la sous-région pour des observations. « Pour cette dédicace, c’est au total 1000 exemplaires qui ont été édités », dit l’auteur.

L’auteur dit avoir rencontré des difficultés dans l’écriture  du livre notamment l’approche utilisée  c’est-à- dire comment trouver les mots avec des exemples simples pour que les bénéficiaires puissent comprendre le contenu, comment convaincre le ministère de la culture que le BBDA est une structure qui a besoin de soutien et aussi faire comprendre aux utilisateurs d’œuvre l’importance du droit d’auteur et ses retombées sur les différents acteurs.

Toutes les autorités et amis présents à cette cérémonie ont félicité et encouragé l’auteur au la qualité de son œuvre. L’artiste burkinabè Océan a fait savoir que le titre du livre est très évocateur parce qu’il y a toujours des incompréhensions quand on parle de droit d’auteur. « Nous les bénéficiaires, nous sommes obligés de côtoyer le droit d’auteur quotidiennement et comment en tirer profit est un appel à lire le livre parce que les réponses s’y trouvent. Je salue le travail abattu par l’auteur et surtout la résolution de la problématique, la compréhension du droit d’auteur dans le milieu artistique » a-t-il dit.

Assata SINARE

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.