8ème édition du TAC : Des journées culturelles et artistiques ivoiro-burkinabè au programme

Le jeudi 25 juillet 2019, le ministère de la culture, des arts et du tourisme a animé une conférence de presse, à Ouagadougou,  afin de donner le programme des activités culturelles entrant dans le cadre de l’organisation de la 8ème édition du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC). Cette 8ème édition « TAC » se tiendra bientôt à Ouagadougou du 27 au 31 juillet 2019.

En  marge de la rencontre au Sommet du Traité d’Amitié et de la Coopération « TAC », des journées culturelles et artistiques ivoiro-burkinabè seront organisées du 28 au 30 juillet 2019 à Ouagadougou. L’organisation de la 1ère édition de ces journées culturelles est assurée  par la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Selon le directeur de l’administration et des finances du ministère de la culture, M. Abdoul Aziz Rouamba, c’est plus de 30 millions de francs CFA  qui seront injectés dans l’organisation desdites journées.

Pour la réussite de cette 1ère édition des journées culturelles, diverses activités seront au programme. Il s’agit de deux projections cinématographiques portant sur des réalisations des deux pays : « Résolution » de la Côte d’Ivoire et « Duga »  du Burkina qui passeront  respectivement aux séances de 18h30 minutes  le 28 et le 30 juillet 2019 dans la salle du CENASA. Ce sont des projections ouvertes au grand public, dont l’entrée est libre et gratuite. Toute la population est conviée par le directeur de la coopération et des affaires juridiques du ministère de la culture, Idrissa Zorom, à y prendre part.

En plus de ces projections cinématographiques, il est prévu  le volet animation  culturelle et artistique, qui se déroulera sous un format d’exposition des produits d’artisanat,  et de la mode propre aux deux pays  ainsi que des mets locaux au Pavillon Soleil levant du SIAO. « On aura 22 stands réservés à la Cote d’Ivoire et 38 au Burkina Faso. Les expositions débuteront le 28 et prendront fin le 30 et pour la foire gastronomique c’est du 27 au 30 », a laissé entendre Idrissa Zorom.

Toutes ces activités seront couronnées par une nuit culturelle ivoiro-burkinabè. Elle sera animée par trois  troupes traditionnelles ivoiriennes et quatre du Burkina Faso et ces troupes passeront sur scène pour montrer leur savoir-faire au public au cours de la dite nuit.

Pour Idrissa Zorom, ces journées visent à renforcer les relations d’amitié et de partage entre le peuple ivoirien et burkinabè. « Dorénavant en marge de chaque TAC, une part belle sera réservée aux journées culturelles et artistiques », a-t-il  conclu.

Assata SINARE

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.