Showbiz : Dez Altino lance officiellement son album “Beogo” sur le marché musical

C’est devant une flopée d’hommes et femmes de médias des différentes villes du Burkina que l’artiste, Désiré Tiga Wenswaoga Ouédraogo alias Dez Altino dit le « Prince national », a lancé son sixième album intitulé “Béogo” le 13 juillet 2019 dans une des salles d’un hôtel huppé de la capitale burkinabè. Des représentants de la chefferie coutumière, du ministère de la culture et des artistes de renom ont honoré de leur présence à la sortie de l’opus.

Samedi 13 juillet 2019, l’ambiance est toute particulière dans une salle d’un hôtel de la place. Et pour cause : la sortie du sixième opus baptisé “Béogo”  du Kundé d’or 2013, Dez Altino. L’opus “Béogo” qui signifie l’avenir est le fruit d’un parcours artistique riche entamé depuis 2006. « Demain (l’avenir) c’est tout simplement dire qu’on souhaite qu’il soit meilleur mais on ignore ce qu’il nous réserve. Et comme on ignore ce qui nous réserve demain qu’on peut mieux s’organiser pour l’affronter », dit-il.

En effet, cet opus de 13 titres basé sur les sonorités d’inspiration du terroir que sont le liwaga, le wiré et le warba est dupliqué à 13 000 exemplaires soit 1000 albums destinés à chacune des 13 régions du Burkina. Dans le cadre de la promotion de cet album, le prince national prévoit faire une tournée nationale qui le conduira dans les 13 contrées du Faso. L’objectif de l’artiste c’est de pouvoir vendre les 13 mille CD d’ici la fin de ladite tournée. Sans tomber dans des interprétations ésotériques, le chiffre 13 n’est rien d’autre que la célébration des 13 ans de carrière. Et il symbolise le bonheur et le parcours de 13 années de travail artistique et d’aventure bien remplies en titres, distinctions et honneurs.

Séance tenante, 500 CD ont été arrachés comme de petits pains à la conférence de presse de la sortie officielle de “Béogo”. Le parrain de la cérémonie de sortie de l’album, l’opérateur économique, Prince Akim s’est procuré 100 CD et l’artiste Floby en a pris 50.

Le clou de la cérémonie de dédicace a été la projection du clip vidéo relatif au titre Mak daoré” et la mention spéciale faite aux collaborations effectuées : celle avec Habibou Sawadogo dont le titre est : Yamb téeda et l’autre avec Awa Boussim dont le titre est : Zemstaaba. La collaboration avec Awa a été rendue possible avec l’accord de de Sony music.

Comme le vin qui se bonifie avec le temps, l’artiste s’est bonifié au bout de ses 13 ans de cheminement vers l’excellence. Ayant fait ses preuves sur la scène musicale nationale, le Prince national peut bien viser l’international au regard du standing de “Béogo”.

Assata SINARE

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.