Pré-collecte des déchets : « Nous ne sommes pas là pour détruire les 2000 emplois », dixit le maire de l’arrondissement 10

 Il y a une semaine de cela, la coalition des associations de pré-collecte des déchets et de défense de l’environnement dans la ville de Ouagadougou a informé l’opinion publique nationale et internationale du triste projet que le maire de l’arrondissement 10 de Ouagadougou se prépare à mettre en œuvre les jours à venir. Lequel projet a déjà commencé à éroder la relation partenariale qui existait entre les associations de pré-collecte des déchets de cet arrondissement. Face à cette situation, le magazine Cité Elégance s’est entretenu avec le maire de l’arrondissement n°10 de Ouagadougou, Jérémie SAWADOGO pour savoir davantage sur le projet qu’il entend mettre en œuvre.

 

La coalition des associations de pré-collecte des déchets et de défense de l’environnement dans la ville de Ouagadougou a organisé une conférence publique afin de dénoncer le projet de pré-collecte des déchets ménagers que le maire de l’arrondissement 10 s’apprête à entamer. Selon elle, ledit projet ne respecte pas le schéma directeur de gestion des déchets dans la commune de Ouagadougou et pis, il va conduire environ 2000 pré-collectrices au chômage. Tels sont autres les griefs faits au maire de l’arrondissement 10 par la coalition. Lequel projet  a déjà commencé à éroder la relation partenariale qui existait entre les associations de pré-collecte des déchets de cet arrondissement.

Face à  cette situation, le journal Cité Elégance a tendu son micro au maire de l’arrondissement 10, M. Jérémie Sawadogo pour en savoir plus sur cette question. Pour le maire de l’arrondissement 10, il en est rien de tous les reproches qui lui sont faits. Contrairement aux dires de cette coalition, le conseil de l’arrondissement a initié le projet intitulé : « Projet de renforcement de la pré-collecte des déchets solides ménagers de l’arrondissement 10 de la commune de Ouagadougou 5000 poubelles, 50 tricycles » dans le but  de contribuer à une meilleure collecte des ordures ménagères de l’arrondissement 10. En effet il s’agit de la mise en place d’un dispositif de pré-collecte des déchets solides ménagers de l’arrondissement 10 qui concernera les 5 secteurs de cet arrondissement. Pour sa mise en œuvre, il est prévu 5000 poubelles qui seront mises à la disposition des bénéficiaires  qui signeront des fiches de souscription où ils s’engageront non seulement à payer 5000 francs CFA par poubelle comme contribution mais à payer aussi 1000frs/mois pour l’enlèvement des ordures. Les 50 tricycles seront mis à la disposition des associations œuvrant dans le domaine de l’assainissement et principalement les associations féminines. C’est pour dire que ces associations ne seront pas mises de côté car elles prendront part à ce projet (ndlr : pour celles qui le veulent bien sûr). Dans son intervention le maire a mis l’accent sur le social  et l’intérêt général, car ce projet permettra de mieux payer les femmes collectrices et améliorer leur condition de travail en leur octroyant des équipements de protection tels que des gans, des bottes, des caches nez, des râteaux, etc., ce qui va les protéger contre beaucoup de maladies. Pour lui, ce projet n’est nullement un projet ayant des visés lucratifs, encore moins concurrent des Groupements d’Intérêts Economiques (GIE) qui soumissionnent aux appels d’offres de la commune de Ouagadougou et qui fonctionnent comme des entreprises,  mais un projet social et solidaire qui viendrait améliorer le traitement salarial des pré-collectrices qui viendrait à adhérer au projet. Selon l’édile de l’arrondissement 10, si le projet voyait le jour les pré-collectrices pourraient avoir comme salaire mensuel une somme de 25.000 frs CFA voire 30.000 frs CFA. Et d’ajouter que le projet dérange les intérêts de certains responsables des GIE. C’est la raison pour laquelle ces derniers s’agitent sur les médias pour protéger leur intérêt personnel non général.

En réalité, le « Projet de renforcement de la pré-collecte des déchets solides ménagers de l’arrondissement 10 de la commune de Ouagadougou 5000 poubelles, 50 tricycles » est né pour apporter des réponses aux limites du système actuel de collecte des ordures ménagères », a-t-il soutenu.

Pour des besoins de transparence et de crédibilité du projet, le maire a affirmé qu’un comité de personnes ressources a été mis en place. Ces personnes ont compétences pour les questions de salubrité, de sécurité, de propreté, de curage de caniveaux, d’infrastructure, d’éducation, etc. Elles auront pour mission d’apporter leurs expertises et ressources au développement de l’arrondissement.

Concernant le non-respect du schéma directeur de la gestion des déchets de la ville de Ouagadougou, le maire estime que ce schéma directeur est dépassé et est même en relecture. « En rappel, ce projet de pré-collecte est social et solidaire et n’est pas une initiative privée pour se faire de l’argent comme certains voudraient le faire croire» a-t- dit.

Adama Ouédraogo et Assata Sinare

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 − 8 =