FESPACO 2019 : Les vérités sur l’arrivée de Will Smith

Dans le cadre de la 26e édition du FESPACO prévue du 23 février au 02 mars 2019 à Ouagadougou, les « Celebrities Days » ont fait appel à des célébrités pour rendre le cinquantenaire du FESPACO plus extraordinaire. Pour sa 2e édition, les « Celebrities Days » comptent avec l’appui du comité d’organisation du FESPACO, apporter une innovation majeure à cette 26e édition.

Avec le cinquantenaire le comité d’organisation a jugé nécessaire et utile d’inviter des célébrités au FESPACO qui vont inciter la population et surtout les fans à prendre part aux différentes cérémonies durant cette 26e édition du FESPACO. Ce rendez-vous qui va rassembler des artistes célèbres donne l’occasion d’échanger entre autres et de permettre à nos artistes nationaux de rentrer en contact avec les autres artistes pour des relations professionnelles.  Il y a toute une liste de célébrité en vue pour cette 26e édition. Notamment des stars de l’internationale, de la diaspora et de Nollywood.

Pour la responsable des « Celebrities Days » Georgette Paré, il est prévu l’arrivé de certaines célébrités. D’autres ont répondu et le comité est toujours en négociation avec d’autres. Elle ajoute « Pour l’instant je ne peux pas dévoiler ma liste tant je ne suis pas sûre. On a essayé de toucher de grosses têtes d’affiches. On essaye de faire en sorte que cette édition rayonne. L’acteur Sidiki Bakaba est l’invité d’honneur de toutes les célébrités ».

A la question de savoir si le célèbre acteur Will Smith sera au FESPACO 2019, Georgette Paré répond qu’elle ne peut pas confirmer l’arrivé de Will Smith tant qu’elle n’aura pas la certitude qu’il sera présent. Elle ajoute que le comité est toujours en négociation avec l’agent de Will Smith.

Issaka Sawadogo, une des célébrités à cette édition a soutenu que le cinéma burkinabè et africain interpelle tous les artistes africains et les Africains. C’est une fierté nationale pour le Burkina Faso et à l’international pour tous les Africains. « Dans le pavillon de la célébrité, il est prévu tous les jours des Master-class, des rencontres Be to be sur le jeu d’acteur, la production, des scénarii, le mixage des images et des sons. Nous avons énormément de choses à faire pour booster le cinéma africain. Le FESPACO a déjà lancé un appel à la qualité et il faut travailler dans ce sens. Produire en masse est une bonne chose mais nous avons le devoir de viser la qualité. », laisse entendre Issaka Sawadogo.

Ismaël Kiekieta

 

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.